Pour s'abonner à la newsletter Cliquez-ici !

Décision modificative numéro 1 pour l’exercice budgétaire 2019

5 Juil 2019

Cette première décision modificative de l’année permet de solder l’exercice budgétaire 2018 qui s’est traduit par un résultat positif de 6,4 millions d’euros. Cela permet d’abonder cette Décision Modificative numéro 1.

Le pacte de Cahors qui encadre de nos dépenses de fonctionnement nous oblige à être toujours plus vigilants.

Concernant les recettes, le montant de la Contribution sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE) est en augmentation de 6,9 millions d’euros. C’est une dynamique positive bénéfique pour la Région.

En revanche, il est à noter un décalage de paiement sur des programmes de fonds européens (12,1 millions d’euros). Cela concerne pour l’essentiel, des crédits sur le Programme Opérationnel Interrégional (POI) Loire et le Fond Solidarité Européen (FSE).

Si toutes les politiques régionales sont concernées à la marge par cette décision modificative, nous souhaitons faire un focus sur certaines :

  • Agriculture : 1 million d’euros attribué aux éleveurs de la région touchés par la sécheresse. La Région est aux côtés des agriculteurs. Comme à chaque crise de ce secteur, nous travaillons avec la profession pour répondre à l’urgence et préparer l’avenir.
  • Tourisme : 800 000 euros en investissement pour l’opération Canal du Berry à vélo et en faveur de Vélocentre. Nous investissons en faveur du développement du tourisme dans notre région, secteur créateur d’emplois non délocalisables.
  • Attractivité et rayonnement international : des crédits complémentaires pour le 500ième anniversaire de la Renaissance à hauteur de 600 000 euros. Les retombées touristiques et économiques sont au rendez-vous.
  • Lycées : redéploiement de crédits à budget constant pour financer les ressources pédagogiques numériques et papier dans le cadre de la réforme du baccalauréat (en lien avec le rapport présenté en session).
  • Mobilité : redéploiement de crédits à budget constant pour financer le centre de maintenance d’Orléans.
  • COP régionale : 200 000 euros en faveur de la COP régionale