Pour s'abonner à la newsletter Cliquez-ici !

Pour des fonds européens au service des habitants de notre région

3 Juil 2020

Justice et solidarité sont les valeurs qui sont pour nous au cœur de notre engagement européen et qui doivent guider les politiques européennes. Il est essentiel de revenir à l’essence même de l’engagement européen dans un monde où le repli sur soi et le nationalisme gagnent les cœurs et les esprits, et de faire à nouveau souffler le vent d’une Europe de la paix, de la prospérité et de la liberté.

Cette communication permet de faire un bilan d’étape des programmes européens FEDER-FSE 2014-2020 et de débattre des principaux enjeux du futur programme FEDER-FSE 2021-2027 et de nos premières intentions stratégiques.

Au 31 décembre dernier, ce sont 1 904 projets qui ont été cofinancés par les fonds européens.

L’élaboration du prochain FEDER-FSE s’inscrit dans un contexte exceptionnel. Il s’agira de répondre aux impacts structurels de la crise en repensant le système productif en région. Les investissements devront favoriser une transition écologique volontariste. La question des moyens est centrale, et en l’état la réponse n’est pas encore stabilisée.

Le futur programme s’articulera autour de 5 objectifs stratégiques pour une Europe : plus intelligente, plus verte et à faibles émissions de carbone, plus connectée, plus sociale, et plus proche des citoyens.

Les propositions s’appuieront sur un diagnostic territorial partagé. Par ailleurs, des articulations seront à trouver avec la nouvelle facilité de relance et de résilience européenne (32 milliards d’euros pour la France sur la période 2021-2024).

Nous souhaitons agir pour la relocalisation de l’économie, l’investissement massif dans les savoir-faire stratégiques, le déploiement du THD dans le sud de la Région, un appel à projet pour 20 territoires fragiles, un soutien aux centres de santé et résidences Pro-santé…

Pour cela, il est nécessaire que les moyens alloués à la solidarité territoriale européenne soit à la hauteur des enjeux. Sans ces crédits, nos territoires ne sauront pas répondre aux mutations écologiques et économiques en cours.