Pour s'abonner à la newsletter Cliquez-ici !

[SRADDET] Dessiner ensemble notre Région pour demain

20 Déc 2019

Un an après le vote du projet de SRADDET, nous avons adopté la version finale du document.

Durant cette année, nous avons adapté le projet pour répondre aux demandes des territoires dans une posture d’écoute sans réduire pour autant les ambitions du SRADDET. Ce dialogue riche et constructif a permis d’aboutir à des formulations convenant à tout le monde. Ce schéma est désormais partagé et accepté par tous, c’est un élément fondamental pour sa mise en œuvre.

Le SRADDET est fondateur et visionnaire.

Il est fondateur, car il dépasse le cadre des ambitions, des volontés, ou des incantations individuelles pour tracer un chemin partagé par tous les acteurs du territoire. C’est le document de référence pour l’aménagement territorial pour que tous les acteurs soient accordés, pour préparer ensemble l’avenir de notre région.

Il est visionnaire, car notre SRADDET englobe tous les champs du quotidien pour l’avenir de notre région. Il s’agit sans nier les identités et les spécificités locales de donner de l’unité au système spatial régional pour construire ensemble un avenir commun. C’est une véritable révolution de la manière de penser des territoires qui devraient travailler désormais main dans la main au-delà des périmètres administratifs.

Le SRADDET est prescriptif

Le SRADDET est applicable pour les nouveaux documents d’urbanisme au fur et à mesure de leur renouvellement comme les Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT), les Plans Locaux Urbanisme Intercommunal (PLU, PLUi) et les cartes communales. C’est une feuille de route et un document de planification avec une portée prescriptive.

Parmi les 20 objectifs du SRADDET, le numéro 5 intitulé un nouvel urbanisme plus durable pour endiguer la consommation de nos espaces agricoles, naturels et forestiers illustre bien notre ambition et notre engagement. En effet, il s’agit de :

  • Diviser par deux la consommation d’espaces agricoles, naturels et forestiers d’ici 2025.
  • Réduire l’artificialisation des espaces agricoles, naturels et forestiers, en particulier en recyclant au maximum le potentiel des friches pour tendre vers un solde zéro mesuré à l’échelle régionale en 2040.

Ces cibles, désormais partagées par tous, vont permettre la mobilisation de l’ensemble des acteurs au service de l’ambition portée par le SRADDET sur cette question essentielle de l’artificialisation des sols. Nous serons comme toujours partenaires et aux côtés des collectivités locales pour les accompagner dans ces évolutions liées à l’adoption du SRADDET.

Le SRADDET porte une vision solidaire et cohérente de notre territoire. Il donne des perspectives pour une transition écologique concrète au quotidien.

« Le SRADDET c’est le socle, la COP régionale son accélérateur. » Dominique Roullet