Pour s'abonner à la newsletter Cliquez-ici !

Culture

Notre région bénéficie d’un magnifique héritage culturel que nous devons bien évidemment valoriser, mais aussi dépasser en poursuivant l’idée d’une culture en mouvement. Dans un contexte budgétaire difficile pour les collectivités locales, certaines font le choix de réduire les dépenses en faveur de la culture en les considérant comme des variables d’ajustement, c’est leur choix, ce n’est pas le nôtre. En effet, nous avons sanctuarisé notre budget culture comme nous nous y étions engagés durant la campagne des régionales. Nous tenons nos engagements.

Concernant la Culture, la loi NOTRe précise que : « La responsabilité en matière culturelle est exercée conjointement par les collectivités territoriales et l’Etat dans le respect des droits culturels énoncés par la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles du 20 octobre 2005 » (article 103). Cette compétence partagée pose donc la question de la gouvernance, qui, elle aussi, doit être partagée.

Les Etats généraux de la Culture ont illustré notre marque de fabrique qui est la concertation de tous les acteurs pour co-construire nos politiques afin qu’elles ne soient pas hors sol mais bien ancrées sur nos territoires au plus près des habitants. Afin de poursuivre ce dialogue fécond, nous créons une Conférence permanente consultative de la Culture.

La Culture est pour nous un levier de cohésion sociale, l’expression de notre identité locale et le reflet d’une attractivité. Elle peut s’appuyer sur nos richesses culturelles, naturelles et patrimoniales.

4 grands axes structurent notre nouvelle ambition culturelle qui se décline en 20 mesures opérationnelles.

Ces axes sont :

  • La concertation permanente et la co-construction
  • L’aménagement culturel et la solidarité territoriale
  • La coopération et la structuration
  • L’innovation sociale et l’entreprenariat culturel
PACT

Mis en place dès 2012, il a été décidé de reconduire et conforter le dispositif des PACT (Projet Artistique et Culturel de Territoire) durant la mandature actuelle. En plus d’une irrigation de la culture sur l’ensemble du territoire, ils permettent d’accompagner, de faire émerger les initiatives au plus près des lieux de vie. Dès lors, ce dispositif nécessite une forte implication de l’ensemble des acteurs concernés (élus, associations, habitants…) et devient le reflet d’une stratégie de développement culturel s’appuyant sur les forces locales. Dans cette optique, les PACT doivent s’appuyer sur des partenaires régionaux, comme par exemple les associations ou les lieux de diffusion culturelle et artistique (salle de spectacles, bibliothèques, écoles de musique …) implantés sur le territoire.

A travers ces nombreux projets, c’est toute l’activité culturelle régionale qui s’en trouve améliorée. Que cela soit par l’accueil en résidence, la co-production ou encore la diffusion d’artistes régionaux, les porteurs de PACT stimulent la création et le soutien aux artistes de toute la Région.

En 2018, ces aides représentent une augmentation de communes touchées par les manifestations de 10% (920 communes en 2018 contre 779 en 2017) et une augmentation de la population potentiellement touchée de 13% (environ 1 200 000 habitants en 2018), au regard des PACT de 2017.

CICLIC

L’Agence régionale du Livre, de l’Image et de la Culture numérique est un établissement public de coopération culturelle destiné à renforcer la coopération et à améliorer la lisibilité et l’efficacité de l’action publique sur le territoire régional.

En affirmant le soutien à la création et à la diffusion des œuvres, Ciclic entend jouer un rôle important tant auprès des créateurs que des publics. La recherche et l’innovation constituent les fondements d’une intervention résolument tournée vers l’éducation, la formation et la sensibilisation des regards.

L’agence a également contribué à l’aménagement culturel sur le territoire, en y renforçant la présence du livre et de l’image, en soutenant les librairies mais aussi à travers la coordination et la mise en œuvre de dispositifs tels que Lycéens et apprentis au cinéma, Lycéens, apprentis, livres et auteurs d’aujourd’hui (LALAA), Des Regards des Images, ou Mille lectures d’hiver.

Chiffres clés :

13 librairies soutenues

15 744 élèves ont participé à lycéens et apprentis au cinéma et 1 217 à LALAA

9 000 auditeurs ont assisté à mille lectures d’hiver

Grand prix du jury à Cannes pour 120 battements par minutes soutenu à la production par l’agence

César du meilleur premier film pour Divines soutenu à l’écriture par l’agence

Pour en savoir plus : www.ciclic.fr

FRAC Centre-Val de Loire

2017 a été marquée par l’ouverture de la 1ère biennale régionale de l’architecture. Cette manifestation a permis au FRAC de valoriser internationalement sa collection orientée sur la relation entre art et architecture, mais également de mener, sur tout le territoire régional, de nombreuses actions de médiation, à travers notamment l’organisation d’expositions hors-les-murs, de conférences et de séminaires.

Par ailleurs, à travers la mise en œuvre du dispositif « diptyque » mené avec l’ensemble des lycées régionaux, le FRAC a mené une action efficace de sensibilisation à l’Art contemporain et l’Architecture auprès du jeune public.

Chiffres clés :

42 050 visiteurs en 2017, soit 32 % de plus qu’en 2016

12 lieux d’exposition en région Centre-Val de Loire

35 partenaires institutionnels de la Biennale dont 20 institutions en région Centre-Val de Loire et 6 institutions internationales

Pour en savoir plus : www.frac-centre.fr